La Révélation des Pyramides, épisode XI

Et on continue avec encore plus de mathématiques niveau sixième !

1 :02 :43 « Le plus surprenant, c’était que cette précision, autant dans le plan que dans la construction, ne se découvrait qu’en la mesurant avec un outillage moderne, en totale contradiction avec le point de vue officiel »

Éructe-elle en montrant à nouveau un passage de l’interview de Jean-Pierre Adam, qui leur dit que ce que l’on trouve dans le plan, les volumes etc., on le trouve aussi dans les chambres funéraires vu que ce sont les mêmes méthodes qui sont utilisées.

Et… ? Du coup je ne comprends pas bien leur tirade à propos de cette prétendue précision impossible à découvrir sans télémètre laser ? Parce que non seulement c’est encore faux, mais ça n’a aucun rapport avec ce qu’Adam est en train de leur dire ! On n’a pas attendu d’inventer les pointeurs lasers pour pouvoir mesurer les dimensions des couloirs intérieurs et des chambres de la pyramide de Khéops, et Adam ne parle pas d’outillage ! Et je ne relève même pas cette rengaine grandiloquente sur le « point de vue officiel ».

« Et même si cette dimension-là (ils montrent la mesure entre le sommet d’une pyramide et son point le plus bas) jouait aussi avec le nombre d’or, il n’y avait rien d’extraordinaire là-dedans »

Mais qu’est-ce que tu veux qu’on te dise Sylvie, c’est vous qui en faites tout un sac pour faire croire à votre public que c’est un véritable miracle d’architecture parce que vous êtes incapables d’envisager que les égyptiens en soient les concepteurs ! Les archéologues ne vont pas grimper aux rideaux devant la caméra pour vous faire plaisir ! Et s’ils ne le font pas, c’est parce que contrairement à tous les mensonges puants la désinformation que vous répandez, ils ont des preuves de ce qu’ils avancent et qu’ils savent comment et pourquoi on construit ces bâtiments ! En clair rien a voir avec le hasard, c’est tout simplement un édifice construit proprement par des gens qui savaient ce qu’ils faisaient et doués d’un savoir-faire approfondi en matière d’architecture, ce que vous persistez à ne pas admettre parce que vous avez décidé de patauger dans votre ignorance !

Mais non, non, non, Sylvie et Pooyard ont décrété que c’était un coup des atlantes. Et ce malgré Jean-Pierre Adam, que je trouve d’une patience qui confine au formidable, qui leur explique que ces rapports de proportions géométriques harmonieuses, on peut les trouver dans à peu près n’importe quel objet ou bâtiment soigneusement conçu. Ce en quoi il a totalement raison ! Prenez le nombre Pi par exemple, c’est entendu que ce chiffre représente le rapport entre le diamètre et la circonférence d’un cercle ? Effectivement ça marche avec un cercle que vous tracez avec n’importe quels points d’un visage de colosse sculpté, comme ça marche avec absolument n’importe quoi, du moment que c’est un cercle ! Ça n’a donc rien de spécifique à l’architecture égyptienne !

S0-Exclusif-la-Peugeot-208-face-a-la-Renault-Clio-et-la-VW-Polo-250846.jpg

« Autrement dit, encore et toujours le hasard »

« AUTREMENT DIT » ?!?

Mais tu te fous de ma gueule Sylvie ? Là ça n’est pas « autrement dit », tu dis exactement l’INVERSE de ce qu’il vient de t’expliquer ! NON, Jean-Pierre Adam n’a jamais dit que c’était dû au hasard, juste que c’est le résultat logique si on suit toujours la même méthode pour construire cet édifice! Ça va bien la propagande!

1 :03 :55 « En fait, les connaissances mathématiques des anciens égyptiens sont le troisième sujet tabou de l’égyptologie ».

Je… QUOI ?!

FY.jpg

Hébindisdonc, c’est plus ce que c’était l’agent Smith de l’archéologie ! Le sujet des mathématiques dans l’Égypte ancienne est tellement super-tabou et dangereux pour le nouvel ordre mondial, que le CNRS en a fait un sujet de recherche entier dont le résultat est consultable en ligne gratuitement part tous !

Et il va de soi que là encore, je n’ai pris que le premier pdf qui m’est tombé sous la main, il y a des dizaines de références bibliographiques sur le sujet, vous vous en doutez !

Absolument rien de tabou donc, mais vous devez en avoir l’habitude maintenant. En réalité il n’y a aucun sujet tabou dans ce domaine, ni ailleurs d’ailleurs, ça n’est qu’un énième mensonge de Sylvie pour distiller dans l’esprit naïf et crédule du spectateur, l’idée que les égyptologues vous cachent un truc énorme, même s’ils ne savent pas ce qu’ils cachent ni pourquoi est-ce qu’ils voudraient le cacher, alors que le fondement même de ces organismes de recherche, c’est au contraire de pouvoir expliquer et publier le résultat de leurs travaux, et pas de faire des cachotteries stupides !

« Car si elle admettait qu’elles soient volontaires elle aurait alors à expliquer beaucoup d’autre choses qui ne cadrent pas avec l’hypothèse courante »

Mais comment est-ce possible de mentir avec autant d’aplomb, ça me dépasse. Sylvie a décrété que l’égyptologie lui cachait un truc, parce que, euh, voilà. Et elle affirme donc que les affreux égyptologues illuminatis attribuent tout au hasard alors que c’est un MENSONGE. Bien sûr que non, « l’égyptologie » n’a jamais dit ça, aucun chercheur n’aurait attribué au hasard les connaissances égyptiennes en matière de mathématiques, il n’y a que LRDP qui peut réfléchir à ce niveau !  Comme je l’ai montré plus haut, ça n’a jamais été particulièrement un tabou pour la recherche, c’est même un sujet d’étude très intéressant. Mais au fait, c’est quoi le « beaucoup d’autres choses qui collent pas avec l’hypothèse courante » ? Allez savoir, vu que Sylvie se drape dans ses effets de manches et se contente de montrer l’alignement raté de la pyramide de Khéops vis-à-vis du nord, qu’on avait aperçu tout au début du film. Toujours très commode pour donner l’impression qu’on a quelque chose à dire alors que leur argumentaire est encore plus vide que leur cortex cérébral.

A 1 :05 :12, Sylvie remontre un extrait particulièrement court, vous devinez pourquoi, de l’interview de Jean Leclant, qui leur parle des connaissances égyptiennes sur le sujet. « Il n’est pas dans leur culture de le faire connaître, ça reste un secret. Et le mieux gardé des secrets, c’est justement de mieux l’exprimer d’une part ».

Hou là là, les mathématiques égyptiennes sont un sujet tabou de l’archéologie, vous voyez ! VOUS VOYEZ, C’EST-CE QU’ON DISAIT§

6db.jpg

« Mais pourquoi un secret ? Je ne compris pas sur le moment la réponse de leur informateur »

Ca on s’en doute Sylvie ! D’ailleurs ça n’est pas que « sur le moment » de toutes évidence, tu n’as rien pigé du tout à ce qu’il vient de te dire, ou alors tu as très bien compris et là encore tu mens à ton public, je ne sais pas ce qui est le pire pour quelqu’un qui a la prétention de faire une « révélation » à son public.

Bref. Un secret donc, un tabou inavouable pour on ne sait quelle raison, voilà ce que toute l’équipe de LRDP cherche à asséner en en faisant des caisses sur les effets de violons, en prenant comme preuve la phrase citée ci-dessus de Jean Leclant. Sauf que ce qu’il est en train de leur expliquer, ça n’est pas que les mathématiques sont un sujet tabou qu’aucune personne au monde ne doit connaître par peur de déclencher l’apocalypse, mais que les mathématiques sont, dans la culture égyptienne, une partie intégrante des mystères du dieu Thot, le dieu de l’intelligence, des arts, le patron des scribes. C’est tout simplement le dieu de la connaissance et de l’intelligence dans le panthéon de l’Égypte.

Et les mathématiques font partie du culte de ce dieu à tête de babouin qui porte la parole des dieux devant les hommes, et qui était en quelque sorte le saint patron des architectes, des astronomes, des artistes et plus généralement des artisans égyptiens. Et en conséquence de quoi, effectivement, la parole du dieu était réservée aux prêtres et aux individus détenteurs de ce savoir, et pas placardées en grosses lettres sur tous les murs de la ville en prévision d’un jour où des bouffons armés d’une caméra allaient venir pour tourner un pseudo-documentaire qui les fait passer pour des gorilles attardés!

Là encore, ce qu’on constate c’est une totale incompréhension de la culture égyptienne, et de leur conception du monde qui les entoure !

Et on continue de raisonner par l’absurde, cette fois en prenant en otage les cathédrales médiévales européennes! « On en avait construit 200 en 250 ans mais on avait retrouvé aucun plan de construction »

 

Bordel mais ARRÊTEZ DE MENTIR A TOUT BOUT DE CHAMP !

C’est faux, c’est un putain de MENSONGE, on sait parfaitement comment on construit une cathédrale bon sang ! C’est déjà complètement faux de dire ça des pyramides de l’ancienne Egypte, ça l’est encore plus concernant les cathédrales médiévales !

Et vous osez prétendre que cette bouse a pris DIX ANNÉES à réaliser ?! Regardez bien comment je fais mieux que ça en dix secondes, sans aller interroger des archéologues experts en architecture médiévale, sans aller consulter des fonds documentaires de bibliothèques spécialisées, bref, juste avec un ordinateur :

Je tape « construction cathédrale » sur Google, et j’ai plus de DIX MILLIONS de résultats ! Et le premier lien qui sort, c’est ça !

Capture d’écran (66).png

Le site d’une association de sauvegarde et de restauration de la cathédrale de Strasbourg, qui entre autres activités pédagogiques vous explique les méthodes et les outils employés ! Ils ont même mis en ligne le recueil des croquis de Villard de Honnecourt, un maître d’œuvre du moyen-âge qui a poussé le zèle jusqu’à coucher sur papier les procédés de construction utilisées lors des chantiers de ces cathédrales !

Sur Persée, vous avez plus de 15 000 articles et livres qui abordent la question !

Sur le site de la Bibliothèque Nationale de France, il y en a plus de 37 000 !

Et quand vous ferez un documentaire sur la statue de la Liberté, vous allez mentir de la même façon parce que vous n’êtes pas foutus de vous sortir les doigts du cul pour faire une recherche documentaire niveau collège ?! « Gnégnégné j’ai pas trouvé le mode d’emploi imprimé au format A4 qui dit comment faire une statue de 50 mètres de haut en métal impossible à faire avec les moyens de l’époque donc on connaît aucun plan de construction donc ils l’ont pas fait c’est un coup des Atlantes » ? Arrêtez d’être cons, ça dégouline !

1 :06 :00 « Nouveau hasard : les cathédrales marquaient les équinoxes »

… tu veux dire que tu viens de découvrir à ton âge, Sylvie, que les églises sont systématiquement orientées vers l’est ?!

gir.jpg

A 1 :07 : 10, Sylvie continue de faire une fixette sur les proportions de la pyramide de Khéops, et comme elle vient de s’apercevoir que la pyramide du musée du Louvre, à Paris, est une pyramide pyramidale qui ressemble quand même vachement à la pyramide de Khéops –même qu’elles ont toutes les deux un sommet pointu, étrange point commun-, elle se dit qu’il y a quand même un rapport si c’est une pyramide dans les deux cas, parce que Sylvie, elle se pose beaucoup beaucoup de question sur les pyramides.

Et c’est ainsi qu’ils se mettent en tête d’interviewer Mr Ieoh Ming Pei, l’architecte chinois qui a construit la pyramide du Louvre. Lequel n’a pas l’air de bien comprendre ce que lui veulent les trois neuneus qui  débarquent dans son bureau pour lui casser les noix avec la pyramide de Khéops : « Je ne sais pas pourquoi vous comparez constamment les pyramides à celle de Gizeh, elles sont totalement différentes » « Ouiii, c’est la bonne proportion, c’est la bonne hauteur… je n’ai jamais utilisé les mathématiques ! »

Pei leur explique donc que ça n’a aucun rapport avec la pyramide de Gizeh, et qu’il a construit sa pyramide dans un souci d’esthétique, et pas dans celui de faire une réplique exacte du tombeau de Khéops. Mais c’est sous-estimer à quel point nos « chercheurs indépendants » sont obtus, puisque Sylvie persiste et signe :

rnf1.JPG

« Je n’en revenais pas, Mr Pei affirmait qu’il était retombé sur les proportions de la Grande Pyramide de manière intuitive ! »

Mais puisqu’il te dit que ça n’a aucun rapport ! ON S’EN FOUT DE LA PYRAMIDE DE KHÉOPS ! Pourquoi ça serait une référence universelle ?! Pourquoi vous cherchez systématiquement à faire des raccourcis foireux avec cet édifice pour faire rentrer au forceps l’idée que tous les bâtiments que vous montrez ont systématiquement un rapport avec la Grande Pyramide ? C’est débile !

Là, encore une fois ça revient à soupçonner l’empereur Vespasien d’avoir construit le Colisée spécialement pour en faire un bâtiment de forme circulaire, parce que des légionnaires sont un jour passé à Stonehenge et ont constaté que les cailloux étaient plantés en cercle aussi ! C’est stupide !

1 :08 : 05 « Le nombre d’or, il l’avait donc vu dans la Grande Pyramide, et savait que c’était le point commun avec les pyramides. Mais on vint alors lui rappeler qu’il avait rendez-vous chez le médecin, et il partit d’un coup, me laissant en plan ».

Mais arrêtez de faire parler à votre place vos intervenants !! NON, Pei n’a jamais dit qu’il y avait le moindre rapport avec les pyramides égyptiennes et il n’a pas dit non plus qu’il avait vu quoi que ce soit dans celle de Khéops, il a même dit exactement le contraire et il vous a expliqué pourquoi ! Et en plus vous avez montré le passage où il vous le dit, alors pourquoi vous vous ridiculisez en prétendant le contraire ! Et non seulement vous vous plantez mais vous essayez encore de sous-entendre qu’il y a un complot-tabou-secret de mes couilles autour du sujet en vous plaignant que Pei vous a planté à la fin de l’entretien sans répondre à vos questions, en rajoutant au passage une petite pique sur son âge (« yerk yerk il avait rendez-vous chez le médecin, il est vieux il sait plus ce qu’il dit »).

1 :08 : 35 « C’est alors que mon informateur fit rebondir le problèmes des dimensions bien au-delà de ce qu’il m’avait déjà montré. Cette dimension en mètres moins la hauteur donne cent fois Pi. Ceci en mètre plus ceci en mètre donne cent fois le nombre d’or au carré en mètre, ceci en mètre plus ceci en mètres donne dix fois Pi en mètre. »

Et on se garde bien de préciser de quelle mesure il s’agit bien entendu, histoire d’entretenir discrètement le flou et l’effet de mystère, ici aussi servi par le rythme rapide du film. Sauf que le problème est toujours le même que dans l’épisode précédent, et je me vois contraint de le répéter : premièrement ils ne justifient AUCUNE de ces mesures. Les résultats auxquels ils aboutissent ne sont que la proportion de résultats correspondant vaguement à quelque chose dans la somme des résultats auxquels on peut parvenir en calculant tout et n’importe quoi avec les centaines de mesures possible dans la pyramide de Khéops (et là encore, à condition de ne prendre que cette pyramide-là, mais ça non plus ils ne le justifient pas). Bref une présentation joliment biaisée et orientée pour vous faire avaler qu’il existe d’extraordinaires rapports mathématiques cachés. Et deuxièmement la quasi-totalité de ces calculs sont soit faux, soient basés sur des mesures fausses, et je vous renvoie là aussi à la vidéo de Temps Mort où il a eu la patience de reprendre ça depuis le début.

1 :09 :39 « Les bâtisseurs ne pouvaient pas connaître le mètre, car il avait été adopté en 1793 […] suite à la proposition de Talleyrand, qui chose que j’ignorais, était évêque. D’où venait alors notre mètre ? Se pourrait-il qu’on l’ai discrètement transmis au cours des âges ? »

Capture d’écran (62).png

‘ttendez, le mec était évêque quoi. Donc c’est qu’il y a un truc pas clair. Non mais le gars était ÉVÊQUE. Ok ? Il était membre de la fameuse société secrète appelé «christianisme » ! Vous comprenez pas qu’il y a forcément un rapport puisqu’il était évêque ? Y’a un complot, là. Y’a un complot ! Mais si puisque le mec a proposé ça alors qu’il était évêque et que l’église catholique c’est vieux ! DONC Y’A UN RAPPORT.

T’AS COMPRIS QU’IL Y AVAIT UN COMPLOT ÉVIDENT DU CLERGÉ POUR TRANSMETTRE LE MÉTRE BÂTARD ?

A 1 :10 :25, mon bullshitométre se maintient, quand Sylvie se remet à déblatérer à propos des dimensions du pyramidion qui sont fausses, on a déjà vu pourquoi précédemment. 

« Il lui paraissait étonnant que personne n’ai vu cette chose qui crevait pourtant les yeux : ce pyramidion était une maquette de la Grande Pyramide. En fait, ce pyramidion était probablement la pointe de la Grande Pyramide, qu’on avait jamais retrouvé ».

Encore faux. Là j’ai envie de vous remettre sous le nez le deuxième épisode du Nettoyeur de Mythes, où Temps Mort démontre, chiffres à l’appui, qu’ils racontent de la merde pour la simple et bonne raison que le pyramidion et la pyramide de Gizeh n’ont pas le même angle de pente (à partir de 20 : 22 dans sa vidéo).

Mais moi, même sans parler de ça j’ai une question encore plus simple :

QUELLE PREUVE TU AS QUE CE PYRAMIDION APPARTIENT A LA GRANDE PYRAMIDE ?!

Absolument aucune bien entendu. Sylvie n’a aucune idée de la propriétaire de ce pyramidion et n’a rien qui lui permette d’affirmer que ce truc a un jour approché à moins d’un kilomètre la pyramide de Khéops, mais là encore on encule joyeusement la logique et on avance absolument n’importe quoi dès l’instant où ça a l’air vaguement cohérent ! Ce pyramidion est éloigné de plus de 25 kilomètres de Gizeh, et jusqu’à preuve du contraire, NON, il n’appartient pas à la pyramide de Khéops ! La seule et unique chose qui légitime ce rapprochement idiot  aux yeux de Sylvie, c’est parce que « ce pyramidion est une maquette » ?! Mais c’est complètement con bon sang, vous voulez dire que n’importe quel objet PYRAMIDAL peut potentiellement être le sommet de la pyramide de Khéops ?!

Eurostar.jpg

Attention, c’est l’heure des mathématiques très très compliqués, à 1 :11 :15 : « mon informateur me montra alors ceci : cette dimension valait 1. […] mais si on disait que ce 1 était 1 mètre, alors on obtenait la valeur précise de la coudée en mètre. » « Les bâtisseurs connaissaient le mètre des millénaires avant qu’on l’adopte ! Ce qui m’en rendait certaine, c’était cette simple opération qui verrouillait toutes les autres : Pi moins le nombre d’or au carré donnait la coudée. »

DONC, si on résume, le mètre donne la coudée selon LRDP, sachant que :

1/ le mètre n’a aucune valeur mathématique particulière, puisqu’il s’agit d’une mesure décrétée arbitrairement.

2/ La coudée n’étant pas un système de mesure universel, ils n’aboutissent qu’à la longueur d’UNE coudée unique et pas de la coudée égyptienne en général.

3/ Que pour arriver à ce résultat ils sont obligés de tordre leurs valeurs dans tous les sens en les mettant au carré puis en les soustrayant, sans jamais expliquer ni justifier pourquoi cette opération-là précise et pas une autre, ce qui est pourtant la putain de BASE d’un raisonnement scientifique logique et construit.

4/ Que pour que ça colle, ils sont obligés de ne retenir que trois chiffres après la virgule au nombre d’or au carré, et pas quatre comme avec Pi.

5/ Qu’ils arrivent à ce résultat en soustrayant Phi² à Pi, sauf que ça marche avec TOUTES les mesures du monde du coup, ça pourrait tout aussi bien être un pouce, une lieue ou une année-lumière, ça sera exactement la même chose, aucun rapport avec le mètre spécifiquement.

6/ Qu’avant ça, ils trouvent le mètre en mentant sur la hauteur du pyramidion qui fait un mètre dix de haut, et pas un mètre pile.

7/ Qu’en plus il s’agit de la hauteur du pyramidion RESTAURÉ, et pas du pyramidion original dont on ne connaît pas la hauteur originelle.

8/ Et qu’enfin ils raccordent tout ce bordel incohérent à la Grande Pyramide de Gizeh sous l’unique prétexte que comme c’est une mini-pyramide, bah forcément c’était le sommet de LA pyramide, alors qu’ils n’ont absolument aucune preuve que le pyramidion de Dachour ait jamais approché de Gizeh !

Si on décernait un Oscar aux menteurs et aux propagandistes de supermarché, on aurait littéralement pu lapider Pooyard avec ses statuettes! Allez, à la semaine prochaine.

Rejoignez le Complot sur Facebook!

Ou même ici: @LeeSapeur

4 réflexions au sujet de « La Révélation des Pyramides, épisode XI »

  1. Encore de belles mises au point, des bons redressages de trucs tordus. Mais vous écrivez de plus en plus gros ! Ne vous énervez pas, c’est pas la peine. Finalement, dans ce bazar qui dure près de 2 heures, y a quasiment pas une minute à sauver. Moi qui suis un néophyte qui sait « faire ses propres recherches », j’en étais resté à une absurdité toutes les 10 minutes… Comment ont-ils fait pour s’attirer autant de fans ? Fascinant.

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s