Le Moment Curieux, épisode II

Ca y est, vous êtes assis(e) ? Vous avez votre casque anti-bullshit ? Vos noix de cajou ? En avant, vers l’infini et le stupide!

Nous retrouvons donc Michel et son générique ronflant tellement trop épiiiiiique quoâââaâh, omg omg omg avec un orchestre pareil il va nous révéler le secret de l’immortalité….

1 :44 « Allez c’est parti. Donc en 1, on va parler du sarcophage. En effet, si la pyramide était un tombeau, il faut qu’il y ait un sarcophage dans le tombeau ».

SBRAM. C’est le bruit de l’ascenseur émotionnel qui vient de dégringoler du 50e étage. Première phrase, première stupidité.

Signe évident du chercheur de véritude dont le travail de recherche se limite à ânonner des poncifs grassouillets qu’il a entendu au bistrot, Michel n’a pas l’air de savoir qu’un tombeau, ça n’est pas nécessairement un trou, un cadavre et une pierre tombale.

Des tombeaux, il y en a des tas. Ça va de l’inhumation toute simple en terre au mausolée mégalomaniaque de quarante mètres de haut, en passant par l’incinération et le dépôt d’urnes funéraires, quand ça n’est pas tout simplement un cénotaphe qui ne contient aucun corps !

Donc en l’occurrence, Michel se plante deux fois en une seule phrase : premièrement, il ne sait pas si la pyramide de Khéops contient ou non un sarcophage (ce qu’on sait, c’est que les salles qui sont actuellement connues et accessibles n’en contiennent pas ou plus, nuance), et deuxièmement la présence d’un sarcophage n’est absolument pas une condition sine qua none à ce que la pyramide de Khéops soit un tombeau.

« Quand on fait quelques recherches, on voit… on voit bien… que y’a pas d’couvercle »

Mais qu’est-ce que ça change ? Selon toi ce truc ne pourrait jamais avoir contenu de sarcophage « pasque y’a pas de couvercle » ?!

P1050896.jpg

Évidemment qu’il n’y a pas de couvercle, crétin des Alpes ! La pyramide a été violée et pillée dans les siècles qui ont suivi la mort du pharaon Khéops, très probablement lors de la première période intermédiaire de l’Égypte où les troubles politiques et l’incapacité du pouvoir égyptien à maintenir une surveillance étroite des nécropoles ont encouragé les voleurs à se servir dans les trésors des tombes royales, à commencer bien sûr par la gigantesque pyramide blanche de Khéops qui se voyait à des kilomètres à la ronde !

Une des principales raisons, d’ailleurs, qui ont amené les pharaons suivants à cesser de claquer des sommes mirobolantes dans la construction de pyramides, pour leur préférer des hypogées bien plus discrets !

Lorsque le calife Al-Mamûn est arrivé au pouvoir en Égypte vers 830 ap. J.-C., il s’est empressé de faire vandaliser plusieurs pyramides et tombeaux pour y voler tous les trésors qui y restaient, et il est surtout connu pour avoir défoncé la paroi de la Grande Pyramide dans le même but :

C’est par cette ouverture que l’on passe encore aujourd’hui pour visiter l’intérieur du tombeau de Khéops. Et d’après les historiens arabes qui ont relaté par écrit les évènements par la suite, les ouvriers d’Al-Mamûn ont trouvé à l’intérieur la cuve dont il est question ici, avec la dépouille du roi à l’intérieur (Lauer 1988, 25). Avec ou sans mobilier funéraire à ses côtés, les descriptions ne sont pas unanimes sur ce point, mais toutes s’accordent à dire que la cuve en question contenait la dépouille d’un individu, probablement Khéops donc. Ils ont donc forcé l’ouverture de la cuve (qui en porte encore la trace, en plus) et enlevé le couvercle !

Bref, tout ça pour dire que décréter que la pyramide de Khéops ne peut pas être son tombeau sous l’unique prétexte que « y’a pas de couvercle », c’est complètement stupide vu qu’on parle là de l’édifice qui a gardé pendant des millénaires le record absolu de la plus monumentale construction humaine, de la pyramide la plus connue du monde, qui a été violée et pillée des dizaines de fois et dont le trésor et tout ce qu’il y avait d’amovible à l’intérieur a été emporté et dispersé aux quatre vents, des siècles avant que cette andouille ne décide de faire une vidéo dessus !

« et qu’il rentre parfaitement dans le couloir d’entrée de la chambre du roi, en revanche il ne passe pas le COULOIR ascendant qui mène à la grande galerie. »

Capture d’écran (175).png

« Alors si c’avait été un sarcophage qui puisse passer à travers le couloir ça semble logique, mais il aurait fallu à c’moment-là qu’ils puissent le monter à partir de l’entrée à traversheuuu le couloir ascendant puis la grande galerie. Encore une fois il passe pas le couloir ascendant. »

Parce qu’installer le sarcophage en pierre dans cette salle pendant la construction, avant d’entamer la pose des blocs formant le plafond de la pièce, ça c’est même pas une option ?

« Ca veut dire quoi ça veut dire qu’les égyptiens ont monté heu, la momie dans des couloirs exigus sans possibilité de se tenir debout, une momie portée à mêmeheuuuu à dos d’homme, pour ensuite la déposer dans le sarcophage puis le couvrir ? A titre de comparaison, ici on voit le tombeau de Toutankhamon ».

Capture d’écran (153).png

« Non, tout ça ne tient vraiment pas la route ».

Ah ça je ne te le fais pas dire coco, effectivement ton raisonnement ne tient pas la route, il est déjà dans le fossé.

« Alors, qu’est-ce que »

Holà, stop ! Tu conclus ta partie comme ça ? Il est où l’argument ici Michel, pourquoi tu fais cette comparaison avec la chambre funéraire de Toutankhamon ? Non seulement les deux tombes n’ont strictement rien à voir, mais en quoi cette image de la chambre funéraire de Toutankhamon prouve quoi que ce soit quant à la prétendue impossibilité de monter la momie de Khéops dans le couloir ascendant ?!

C’est complètement idiot ! En gros tu décrète que c’est impossible parce que « c’est trop petit donc ça tient pas la route, et puis regardez la tombe de Toutankhamon ». Oui, et donc !?

DSC_0863.jpg

Le couloir ascendant fait 1,20 mètres de haut, c’est certes bas de plafond mais c’est parfaitement suffisant pour que deux ouvriers y montent la dépouille de Khéops, les mineurs médiévaux travaillaient dans des boyaux encore plus étroits que ça !

Si les dimensions dudit couloir s’étaient exprimées en centimètres, voire qu’il n’y ait pas du tout de couloir ascendant, là il y aurait eu déjà plus matière à se questionner, mais ça n’est pas le cas ici puisque oui, on peut s’y déplacer ! Il n’y a aucun argument là-dedans, cet abruti décrète purement et simplement que c’est impossible alors que ça crève les yeux que si !

« Alors, qu’est-ce que ça pourrait être si c’est pas un sarcophage ? Comme vous voyez sur les photos déjà il est creux. »

Ah oui, effectivement il est creux, punaise j’avais pas remarqué. Je vais peut-être dire une bêtise, mais ça a peut-être, JE DIS BIEN PEUT-ÊTRE, on sait jamais inch’allah, un rapport avec le fait de pouvoir y déposer une dépouille royale.

« Alors l’avantage d’un objet tel que c’uilà qui soit creux, vous imaginez bien qu’il est un peu moins lourd que s’il était plein »

Bien vu Einstein, et il t’a fallu combien de temps pour prendre conscience de ça ?

Mais attendez la suite. Parce que décréter que la chambre du roi n’était pas une chambre funéraire parce que les égyptiens avaient obligatoirement dû choisir la façon la plus chiante d’y monter le sarcophage et donc que c’est impossible, c’est encore trop facile, surtout quand ça se passe totalement d’argumentation. Michel a mieux dans sa besace, et promis-juré je retranscris ses paroles mot pour mot.

2 :55 « Or, si on construit la chambre du roi étanche, je vais revenir sur ce point juste après, dans ce cas une fois construite, il faut pouvoir la fermer. Et dans ce cas, le sarcophage colle parfaitement. J’vous laisse imaginer le poids d’un sarcophage plein et la différence avec un sarcophage qui représente que 80% de la matière par rapport au volume. Il suffit d’ajouter des poignées sur l’avant de ce sarcophage-bouchon pour être à même de le tirer avec un contrepoids dans la grande galerie et ensuite de venir tailler ces encoches pour venir accrocher un système deuuuuuuh… de tractage. »

J’ai revu plusieurs fois ce passage pour m’assurer de ne pas avoir loupé un truc, mais vu que notre champion enchaîne sur un autre point derrière, force nous est d’admettre que oui, c’est bel et bien aussi débile que ça en a l’air.

Donc, ce que Michel est en train d’affirmer avec aplomb, c’est que la chambre se devait d’être étanche (ne rigolez pas tout de suite, il va s’expliquer là-dessus plus loin), et donc que le sarcophage n’était qu’un bouchon destiné à fermer l’entrée de la chambre pour que cette dernière soit étanche !

Alors, oublions deux minutes que cette salle n’est absolument pas étanche, contrairement à ce que ces neuneus adorent répéter à qui veut l’entendre, vu que les murs autant que le plafond sont constellés de fissures et de lézardes :

Et que la salle disposait déjà d’un système de fermeture (donc pas besoin d’y coller en plus un bouchon de granit) :

Du coup, comment ça se fait que ce soit-disant bouchon n’était pas en place à l’ouverture de la tombe et qu’il soit aujourd’hui au fond de la pièce ? Par le pouvoir magique du liquide, le sarcophage a tranquillement décidé de flotter malgré ses deux tonnes pour aller se mettre poliment six mètres plus loin ?!

3 :31 « Alors si on admet queuh c’n’est pas un tombeau et j’pense queuuuh là-d’ssus y’a vraiment pas de débat, à quoi peut donc servir cette fameuse chambre ? »

Effectivement il n’y a pas de débat mon gros, mais pas dans le sens auquel tu pense.

Entendons-nous bien : de nombreux points restent à éclaircir concernant la pyramide de Khéops, que ça soit sur sa structure interne ou sa construction, ce pourquoi aujourd’hui encore on continue de lui insérer des sondes dans le fondement. Mais un point n’a jamais fait débat –et ne le fera jamais, que ça plaise ou pas aux désespérés qui veulent absolument y voir un vaisseau-mère alien ou un compresseur géant-, c’est son but : c’est un tombeau. C’est un tombeau parce que les pyramides sont des tombeaux. Outre les mobiliers funéraires, les complexes cultuels associés et l’ensemble des décors peint et gravés sur les tombes, il se trouve que contrairement à ce qu’ils adorent raconter, on a retrouvé bon nombre de dépouilles dans les pyramides égyptiennes, plus de 13 à l’heure actuelle :

(Source : https://faq-pyramidiologie.frama.wiki/faq:jamais_de_momies_retrouvees_ds_pyramides, et https://irna.lautre.net/Les-momies-des-pyramides.html )

C’est un tombeau parce que l’on sait pour qui il a été construit, que l’on a des traces matérielles de sa construction, que l’on en a même des traces écrites sur papyrus, qu’on connaît la nécropole et le complexe funéraire associé à cette pyramide, que l’on connaît la carrière d’où ont été extrait les blocs et le village des ouvriers du chantier, ainsi que leurs outils dont les salles du musée du Caire sont pleines, j’en oublie dans la liste et j’en ai déjà marre de répéter ça toutes les semaines.

Tous les faits portent à croire qu’il s’agit de la tombe du pharaon Khéops, et ce jusqu’à preuve du contraire. Et non, décréter que ça n’en est pas une et agiter une poignée de calculs mathématiques aussi erronés que biaisés, ça n’est pas une preuve du contraire.

Si des curieux sont si obsédés que ça par cette pyramide (c’est vachement sympa pour les cinq autres qui sont à côté et dont personne n’a rien à foutre dans le milieu des pyramidiots, merci pour elles), il y a d’autres questions qui restent en suspens, comme par exemple qu’est-ce qu’il est advenu de la dépouille qui était dans le sarcophage à l’ouverture de la chambre au IXe siècle après J.-C. et à qui elle appartenait. Ou encore à qui était destinée la salle que l’on appelle communément « chambre de la Reine », ou bien s’il existe d’autres salles ou couloirs non découverts dans la pyramide.

3 :30 « Les blocs de granit sont v’nus d’plus de 800 kilomètres de là donc ils sont là pour quelque chose, pour une fonction bien précise. Et quand on voit leur disposition, la façon dont ils ont été taillés et les interstices entre les blocs, la finition parfaite, laisse à penser que cette salle a été conçue pour être étanche. »

Évidemment  qu’on a fait venir des blocs de granit « pour une fonction bien précise », les égyptiens n’avaient pas de raison particulière de transporter des centaines de tonnes de roches sur le Nil juste pour la déconne !! TOUS les blocs composant l’édifice sont là « pour une raison bien précise », y compris les centaines de milliers de blocs de calcaire qui viennent de la carrière au pied du plateau ! Ce qu’il cherche à souligner ici, c’est la distance entre les carrières de granit et le site de Gizeh, ce pour insister lourdement le côté prétendument étanche de cette salle. Alors, rentrons dans le vif du sujet, qu’est-ce qui fait que cette salle est étanche selon notre expert autoproclamé ?

3 : 55 « Alors qu’est-ce qui m’amène à penser ça ? Déjà vous avez vu l’état de la réalisation d’la chambre c’est vraiment quequ’chose d’extraordinaire et il y a la présence de fameux conduits d’aérations que les égypxrhm… égyptologues appellent comme ça, qui pour moi ne sont ni plus ni moins que des conduits de tests d’étanchéité et j’vais vous montrer pourquoi. Sur ce plan en coupe proposé par Phillipe Lheureux qui développe une théorie de clé hydraulique dans la chambre du roi, on voit heuuu la chambre de la reine et la chambre du roi qui sont équipés tous deux de conduits dits d’aération ».

Capture d’écran (176).png

Donc, nous avons la réalisation de la chambre « qu’est vraiment quequ’chose d’extraordinaire », a.k.a le bon gros poncif foireux selon lequel aucun peuple au monde n’était foutu de travailler avec un minimum de soin avant l’invention de la première bétonneuse, ça c’est bon, on coche la case, c’est un classique de LRDP, inutile de perdre du temps dessus, je vous ai montré plus haut que c’était complètement faux, la salle est au contraire défaillante.

Mais comme vous venez de le lire, Michel-l’expert soulève l’idée, pour ne pas dire « affirme que c’est le cas », que non seulement la chambre est étanche mais les conduits d’aérations servent à « tester cette étanchéité ». Je meurs d’envie d’expliquer tout de suite pourquoi cette hypothèse est complètement idiote, mais patientons encore un peu pour le faire, car pour l’instant, il fait la promotion de ce Philippe Lheureux.

4 :36 « Dans sa théorie, que j’trouve fort intéressante, il prouve par des calculs que leeees… [BLANC]… blocs de granit posés dans les chambres de décharge correspondent exactement au poids nécessaire pour maintenir la pression de 34 bars dans la chambre du roi. Il conclut sa théorie par une histoire de clé hydraulique… heuuugrmpourquoi pas, ça tient plutôt la route, d’autant qu’il avait prédit ce monsieur-là, la présence d’une chambre supplémentaire à l’endroit où on a trouvé le « big void » là récemment avec les nouveaux détecteurs, donc ça prouve queheuuu… ses réflexions sont plutôt intelligentes »

Non. Tout ce que ça prouve, c’est que faire mumuse avec une calculette et « l’hydraulique pour les nuls » c’est une chose, et être un spécialiste de l’architecture égyptienne antique, c’en est une autre.

Si vous n’avez encore jamais eu connaissance de la théorie que Michel cite ici, sachez qu’il s’agit d’un certain Philippe Lheureux, ingénieur en hydraulique autoproclamé de son état, qui a publié sur son site il y a quelques années une théorie maison pour expliquer, sur trente pages dégoulinantes de condescendance  mal placée, que les égyptologues sont tous de gros ignares bébêtes, qu’ils n’ont rien compris du tout à la Grande Pyramide, et que lui, il consent enfin à révéler au monde les propriétés et le vrai but de la chambre funéraire de la pyramide de Khéops, tel Jésus devant les fidèles au mont des Oliviers. Et que le but en question, c’est de servir de clé hydraulique pour l’ouverture d’une chambre secrète supposée (la fameuse). Oui oui, réellement.

5 :13 « Cependant la théorie de la clé hydraulique ne tient pas pour moi, tout simplement parce que d’une ces conduits ont été fermés pendant leur construction, donc comment peut-on les remplir de l’extérieur ; et moi je ne trouve pas trace de leur accès à l’extérieur, d’autant qu’y avait un parement. »

Ah parce que c’est la seule incohérence qui t’aie sauté aux yeux ?! Bravo champion. La théorie dont on parle est consultable ici.

Et comme je suppose que vous n’aurez pas la patience de vous taper la lecture de cette prose ronflante qui se mange tous les platanes de la logique en cours de route, je vais vous la résumer sommairement.

Capture d’écran (165).png

En gros, pour ce mec la chambre dite « du roi » ne devait servir qu’à être remplie d’eau par les conduits d’aération (et pour cela, je suppose que, heu, les ouvriers chargés de le faire devaient cracher très fort de l’eau depuis le bas de la pyramide en visant bien l’entrée des conduits située à 120 mètres de haut, ou alors se reposer sur la fameuse pluviométrie du plateau de Gizeh, où chacun sait qu’il flotte 365 jours par an) ; conduits où l’eau introduite devait parvenir jusque dans la chambre funéraire, et ce en dépit du fait que lesdits conduits n’aboutissent pas à la surface de la pyramide, qu’ils sont bouchés à leur extrémité et qu’en plus, à l’époque l’édifice était recouvert d’un épais parement (apparemment, l’eau dans l’antiquité était magique et traversait la pierre, par le pouvoir du « ???? », mais uniquement la pierre qui leur bloquait le passage vers la chambre, pas les autres). Une fois la chambre funéraire remplie d’eau malgré les interstices de la chambre des herses et les multiples fissures et lézardes de la pierre, l’eau devait avoir atteint une pression suffisante pour « repousser facilement une pierre munie d’un trou sous un conduit contenant du sable », ce qui aurait fait bouger une pierre bloquée, et permettre d’accéder à d’autres parties de la grande pyramide (il est certain qu’une pierre devait bouger, mais laquelle et où elle se situe, avec le passage vers la chambre inconnue que ça implique, ça, il n’en sait rien), le tout en partant du principe que visiblement la demeure d’éternité de pharaon devait pouvoir être réouverte quand il en prenait l’envie aux locaux, sans doute pour vérifier que Khéops était bel et bien clamsé !

m1nx05manlm2_std1024.jpg

Il s’agirait donc d’une simple clé hydraulique. Alors, c’est vrai que s’emmerder à travailler sur 25 ans, charrier des centaines de milliers de blocs, ruiner les caisses de l’État et mobiliser chaque année des milliers de pécores du coin, c’est un peu beaucoup pour construire une clé hydraulique qui aurait pu tenir dans un bâtiment dix fois plus petit, voire taillé dans la roche comme un hypogée, mais que voulez-vous, il faut savoir se dépasser et rester aware, comme dit Jean-Claude Van Damme.

Mais ça n’est pas fini, car selon notre ingénieur autoproclamé, la pression incroyâââââble de l’eau aurait alors fait descendre le plancher de granit, en écrasant des poteries noyées dans du sable (apparemment, un plancher en granit de 500 tonnes situé au-dessus, ça ne les écrase pas, il fallait absolument y rajouter de l’eau, sinon ça marchait pas) et disposées dessous préalablement. Oui bon, en fait cet abruti n’a absolument aucune idée de ce qui se trouve sous le plancher de granit, mais en tout cas il est sûr que c’est ça, puisqu’il suffisait de le faire pour que la clé hydraulique marche.

LOGIIIIIQUE.jpg

Et tout ça bien sûr en niant en bloc, souvent sans même l’évoquer parce que fuck l’objectivité, tous les indices et les preuves archéologiques qui font que nous savons que la pyramide de Khéops était un tombeau.

Alors, il est pas beau celui-là ? Hein ?

« En revanche il apparaît évident que les bâtisseurs des pyramides maîtrisaient certaines lois physiques. Si nous gardions la première partie d’sa théorie qu’est démontrée par des calculs encore une fois, et c’est bien la seule des explications qu’est démontrée par des calculs aujourd’hui, toutes les autres ne sont que supputations, que suppositions, que d’l’ésotérisme »

Ah, j’avais presque oublié qu’il était là, lui. Regardez-le insister sur « c’est prouvé avec des calculs OKAY ? » avec la finesse d’un hippopotame faisant du breakdance. Comme tout bon pyramidiot qui se respecte, Michel se raccroche donc désespérément à la seule bouée qu’il a, à savoir une série de calculs, vu que tout le reste ne va pas dans leur sens MAIS qu’aligner des chiffres permet de se la raconter à 300 km/h en se prenant pour un ingénieur. Et une fois qu’il tient sa bouée, il nie vigoureusement tout le reste, selon la fameuse technique du « si je ferme les yeux pour pas voir le problème, alors y’a pas de problèmes ».

Entendre-son-corps-chanter_imagePanoramique647_286.jpg

Le problème c’est que c’est le même principe d’argument illusoire que dans LRDP, quand Grimault alignait des figures géométriques face à la caméra pour épater les crétins : Phi, pi, le nombre d’or, hypoténuse, le rapport d’un cercle à son diamètre, tout ça est parfaitement vrai, moi-même je l’ai appris en CM2, sauf que la véracité d’un calcul mathématique ne fait pas la véracité de leur conclusion.

Si je dis que la gravité n’existe pas parce que 2 +2 = 4 et qu’on ne peut me contredire parce que les mathématiques ne mentent pas, mon calcul est juste et mon affirmation est quand même fausse.

C’est le même raisonnement débile qu’utilise Grimault, qu’utilisent les pyramidiots qui adorent s’astiquer le poireau en établissant des parallèles entre la position de Gizeh et celle de divers systèmes solaires à l’autre bout de la galaxie, et qu’utilise en l’occurrence notre champion de l’hydraulique.

5 :45 « Donc si on en revient à la théorie hydraulique on peut imaginer que pendant la construction d’la pyramide hein, elle se monte au fur et à mesure, on fabrique d’abord la chambre de la reine, avec heuuu des plaques de décharges au’d’ssus, à partir du moment où on a mis les plaques de décharge ça veut dire qu’on cherche à ne plus avoir de poids complémentaire sur cette chambre et là on en a donc les contraintes nécessaires au-dessus de la chambre pour pouvoir la tester grâce aux fameux conduits qui partent de la chambre de la reine et qui s’arrêtent au milieu de la pyramide »

Capture d’écran (132).png

6 :12 « Beh imaginons tout simplement que lors de la construction, quand on avait encore accès au niveau de la construction de la pyramide, à ces fameux tuyaux, qu’on puisse tout simplement être à un moment où on est encore capables d’intervenir dans la chambre de la reine avant d’avoir posé toute la pyramide, et qu’on teste. On teste tout simplement si c’qu’on a fait est étanche. Une fois que c’est validé, on bouche ces trous et on continue à monter la pyramide jusqu’à la chambre du roi et rebelote donc on monte ces fameux longerons en marbre qu’on monte dans les chambres de décharge et avant d’poser les heu, les heu, les chevrons qui vont limiter à partir de ce point-là, et répartir la charge qui passe au-dessus de ces chevrons, on a donc toutes les conditions nécessaires pour pouvoir tester cet assemblage étanche. »

Tout ça pour un test ? Mais c’est complètement con bon sang, il y a deux minutes tu clamais que les efforts entrepris pour amener les pierres jusqu’au chantier étaient si grands que ça devait être fait pour une bonne raison, et là tu prétends que les ouvriers se sont cassé le cul à construire la chambre de la reine, juste pour tester une propriété d’étanchéité imaginaire avant de construire la vraie chambre au-dessus ? C’est un gaspillage absurde de temps et de matériaux, pourquoi ne pas faire les tests directement sur la chambre visée au lieu d’en construire une fausse qui ne sert à rien ?!

Je vous fais grâce du reste, selon notre champion, une fois rendu là, y’a plus qu’à remplir les conduits d’eau pour remplir de flotte la chambre funéraire, et tout ça pour faire de la Grande Pyramide de Khéops le plus monumental château d’eau jamais conçu sur Terre !

7 :45 « Ils ont utilisé heu donc les hauteurs de colonne d’eaux de… de ces fameux conduits d’aération, C’EST LA SEULE EXPLICATION QUI TIENT DE TOUTES FACONS et qui démontre en plus de ça qu’ils avaient des connaissances que notr’civilisation a mis plusieureuhhh millénaires a retrouver ! »

Des connaissances millénaires ?! On parle de mécanique des fluides, là. N’importe quelle andouille ayant déjà observé un torrent en crue a conscience de ce genre de principes élémentaires ! Contrairement à ce que Michel essaie de prétendre pour faire passer ça pour un secret d’état équivalent à celui du voyage temporel, c’est une loi extrêmement basique qui ne s’est JAMAIS perdue au cours de l’Histoire !

Toutes les civilisations méditerranéennes (et autres) ayant un jour entrepris de construire le moindre petit aqueduc pour acheminer l’eau d’un point à un autre savaient ça ! L’aqueduc de Jerwan par exemple, qui date du 8e siècle avant J.-C. et qui aurait servi entre autres à approvisionner en eau la ville de Ninive !

Alors stoppons la branlette intellectuelle sur « le fameux secret de la colonne d’eau qui s’est perdue pendant des miyards d’années jt’y jure cousin », c’est faux. Là encore, on fabrique de toutes pièces un mystère pour introduire hypocritement l’idée que les Égyptiens étaient une civilisation au moins assez avancée pour construire des vaisseaux spatiaux.

1002.jpg

Et s’ensuit un aparté sur les conduits d’aération, comme quoi « les portes qui ferment l’extrémité haute des conduits sont équipées de petits crochets en métal », et que oh-là-là comme c’est bizarre qu’on ne travaille pas dessus alors qu’on sait dater la corrosion, et que c’est le seul truc qu’on peut dater sur cette pyramide, comprenez « Vous trouvez pas ça trop bizarre que les égyptologues ne fassent pas des analyses là-dessus entre deux découpages de chatons dans les caves du CNRS, franchement ils ont quelque chose à cacher les salauds ».

Capture d’écran (133).png

S’ensuivent des généralités sur les tentatives d’explorations desdits conduits d’aération, dont une par Zadi Hawass, le patron de l’archéologie égyptienne, que notre Michel national ne se gêne pas pour préciser qu’il est « très décrié », vu qu’il est égyptologue.

Mais ce n’est pas tout ! Car « ce que peu de gens savent en revanche, c’est qu’une autre équipe a utilisé un autre robot pour faire également des recherches dans ces conduits, et une des plus incroyables découvertes qu’on ait faite ces dernières années c’est la présence de hiéroglyphes dont personne ne parle » (9 :15)

Beeeen tiens. Absolument

PouP.jpg

D’ailleurs, j’ai trouvé par hasard Philippe Lheureux qui faisait sa promo dans les commentaires du Point, on vend ses bouquins comme on peut.

Capture d’écran (167).jpg

« Tout simplement parce que ça ne ressemble pas vraiment à des hiéroglyphes […] Et puis comme vous voyez par vous-même ce ne sont pas des hiéroglyphes, clairement. »

Aaaaah, mais veux-tu bien arrêter de dire des conneries plus de deux minutes d’affilée !?

Déjà, qu’est-ce que tu en sais, que ce ne sont pas des hiéroglyphes ?! Il n’y a aucun argument là-dedans, c’est comme dans le premier épisode : ça n’est que ta putain d’intuition de gros débile avec sa charrette d’idées préconçues ! Ce mec décrète purement et simplement que ça n’en est pas, « pasque bon ça y r’semble pas ». Mais tu n’en as absolument aucune idée ! Et tu ne sais pas non plus si des scientifiques –des vrais, pas des ingénieurs en hydraulique- travaillent dessus ! Cette tirade n’est qu’un énième raccourci stupide pour faire un gros gloubi-boulga et sous-entendre qu’il y a un mystère là-dessous, et que la mafia égyptologique le cache, ce dont il n’a aucune preuve bien évidemment !

Ces signes, on ne sait pas ce que c’est. Ça n’est peut-être même pas des hiéroglyphes, d’ailleurs ! La peinture a aussi pu s’écailler et s’effriter en 4500 ans, ou être déjà mal tracée au départ! Ça pourrait être des marques de carrier, des indications apposées par le contremaître du chantier, voire une blague de Toto en ancien égyptien, qu’est-ce que tu en sais ?!

This+happened+to+me+before+some+american+megatrends+error+came+_98faab5f9ec711a17c3b0c819a48713b.jpg

10 :00 « Alors on voit bien qu’en analysant une seules des pièces de la pyramide […] on arrive à montrer assez facilement que la théorie officielle ne tient absolument pas debout, que les bâtisseurs ne sont pas les égyptiens clairement, qu’y z’avaient accès à des technologies et des connaissances qu’on a mis plusieurs siècles à retrouver »

C’est vrai que la Théorie Officielle ™ ne tient pas debout et que les Égyptiens ne sont pas les bâtisseurs de cette pyramide. A ce stade du débunkage, je pense qu’il est pertinent de récapituler les arguments listés jusqu’ici :

1 – « C’est pas un tombeau pasque y’a pas de sarcophage dans le tombeau »

2 – « Bon ok y’a un sarcophage mais y’a pas de couvercle »

3 – « Ici on voit le tombeau de Toutankhamon »

4 – ????

5 – ????

6 – ????

7 – (tiens, un oiseau)

8 – ????

9 – « Le secret millénaire de l’eau qui suit les lois de la gravité, omg »

10 – « J’sais pô c’que c’est mais clairement c’pas des hiéroglyphes »

« Alors v’là moi j’rentre pas dans l’complot j’rentre pas dans tout ça »

Bah non, ça ferait vulgaire.

10 :28 « la seule chose qui moi m’interpelle c’est quand quelqu’un, ou un ingénieur ou un architecte, qui donne des conclusions sur les pyramides, tout est battu en brèche immédiatement par les égyptologues, bah j’leur rappelle simplement qu’on est tous des Homo Sapiens »

« … et donc qu’en notre qualité d’homo sapiens, ça nous donne le droit de nous autoproclamer spécialistes d’à peu près tout et n’importe quoi dès que l’envie me prend de faire une vidéo dessus ».

Ça va, c’est pas trop large comme critère ! Retenez bien ça les enfants :

stock-photo-smiling-woman-pointing-her-finger-to-you-444558442.jpg

Le monde, c’est pas comme ça que ça marche, mon p’tit pote.

« Qu’on est tous des homo sapiens, qu’on est tous de la même intelligence, qu’eux sont spécialistes uniquement dans la lecture de hiéroglyphes et queheuuu en plus de ça, cette intelligence d’homo sapiens elle date pas d’hier ».

Mais, QUOI?!

Je vous JURE que je n’ai rien inventé, c’est vraiment ce qu’il dit. Ça n’a aucun putain de sens cette phrase, on dirait mon cousin de cinq ans qui essaie de se justifier d’avoir piqué des Kinders dans le tiroir interdit !

Et en plus, c’est quoi ce mensonge sur les égyptologues ?! Les égyptologues sont des ARCHÉOLOGUES, des scientifiques, leur champ d’expertise ne se limite absolument pas à la lecture de hiéroglyphes, c’est totalement faux ! Et c’est ça qui l’emmerde d’ailleurs, vu qu’ils ne vont pas dans son sens.

colere-enfant.jpg

Et histoire de mettre la dernière cerise sur cette énorme pièce montée de stupidité et de faux arguments, Michel nous livres ses conclusions sur l’histoire du genre humain, ouais ouais, rien que ça ma gueule, carrément.

« La lignée humain « HOMO » est apparue il y a 2,8 millions d’années ; alors même si on se focalise uniquement sur l’homo sapiens qui a le même cerveau qu’nous encore une fois, heuu ça laisse quand même heuuu…. Beaucoup beaucoup d’milliers d’années et non pas uniquement 5000 ans pour créer une histoire et acquérir des connaissances. Il apparaît uniquement que les égyptiens ne sont pas les bâtisseurs des Pyramides. »

J’ai arrêté de chercher un sens à la phrase, ça se passe de commentaires.

« Les égyptiens ont juste réemployé le site de Gizeh, une des prochaines vidéos que je ferais sera une analyse du plateau de Gizeh et du Sphinx […] »

Houhouhou. Quand tu veux, ma poule ! Si tu maintiens la même méthodologie pour faire tes vidéos et construire ton argumentaire, je sens qu’on n’a pas fini de se marrer. A la prochaine, j’ai encore du kérosène !

Rejoignez le Complot sur Facebook!

Ou même ici: @LeeSapeur

 

Bibliographie:

LAUER Jean-Phillipe, Le mystère des Pyramides (Nouv. éd. rev. et augm.), , 1988, Paris.

22 réflexions au sujet de « Le Moment Curieux, épisode II »

  1. [déni de réalité]
    [mensonges]
    [pleurnicheries]
    [déni de réalité]
    [insultes]
    [insultes]
    [insultes]
    [insultes]
    [pleurnicheries]

    J'aime

  2. Tu insultes l’auteur d’une chaine youtube puis tu supprimes ses messages sous pretextes d’insultes ?
    Pourtant il ne t’insultait pas dans les derniers messages qu’il t’a laissé et que tu as supprimé. Je les ai lus ce matin…

    J'aime

    1. Pour ton information Moment Curieux, vu que c’est moi l’administrateur ici, je peux AUSSI voir les adresses I.P. des gens qui viennent commenter mes articles.

      Donc quand tu essaie de te faire passer pour quelqu’un d’autre en utilisant un autre compte mais sur le même ordinateur, applique-toi mieux que ça.

      Ça ne te fait pas trop mal au cul de te faire griller? :3

      J'aime

      1. Pardon ?
        IP ? Ordinateur ? Quel rapport ?
        Mais de quoi parles tu ?
        Et on ecrit « essaieS », avec un « S ».

        J'aime

      2. Le rapport c’est que je peux voir l’adresse ip de TON ORDINATEUR, sombre crétin. Et que je sais que tu utilise un autre compte pour te faire passer pour quelqu’un d’autres. Mais t’es vraiment pathétique mon pauvre garçon, en arriver là pour essayer de faire croire que tu as des soutiens, c’est vraiment le caniveau de l’amour-propre.

        Et parle pas d’orthographe quand tu es incapable d’aligner deux phrases sans fautes: « parles-tu » ça prend un tiret, et « écrit » un accent.

        J'aime

  3. Moi ce que j’adore c’est le petit guignol qui crée une chaîne youtube pour se faire du fric et qui accuse ensuite les quelques adultes éduqués qui prennent le temps (salutaire!) de monétiser leur blog… 🙂

    Merci ô sapeur pour ce blog très bien fait et pour le travail -harassant j’imagine- effectué pour révéler au grand jour les niaiseries des pyramidiots.

    J'aime

    1. De rien, ça me fait plaisir! Par contre pour la « monétisation », je précise que je ne touche que dalle dessus: toute la pub que vous voyez ici est gérée par WordPress.

      J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s